Bonne Architecture

Un certain nombre de circonstances fortuites se sont combinées, premièrement pour établir et ensuite préserver une richesse d’architecture fabuleuse à travers toute la région.

Croissance économique

Le climat favorable et les incroyables ressources naturelles ce sont assurés qu’à travers l’histoire la terre porte ses fruits.  Les grandes industries de vins, tabac, prunes, tomates séchées, truffles – toutes les spécialités du Périgord et ses environs – ont toutes contribuées à une génération formidable de richesse.  Ceci a fourni  et justifié le besoin et l’argent pour permettre la construction de magnifiques bâtiments et infrastructures.

Conflits territoriaux

Tandis que sur un côté, les ressources naturelles et le climat ont produit richesse et croissance économique, la région est aussi la cible de saisies territoriales et pillage.  L’histoire locale est remplie de conflits, et c’est la menace incessante de l’invasion qui a nécessité la construction de châteaux et de villes fortifiées et de maisons.  Heureusement, la plupart des conflits étaient de faibles densités, et ces structures défensives ont survécu grâce aux armes qui à l’époque étaient de faible destruction.

Une abondance d’excellentes matières

Une grande partie de la géologie du Périgord est le calcaire – un matériel durable qui était facile à travailler – et dont les murs des bâtiments existent encore aujourd’hui.  De plus, le chêne français est abondant, et ce bois fort et durable à également révélé être un matériel idéal pour les poutres, les planchers et les structures de toit.  La touche finale a été l’argile, et dont nous retrouvons dans beaucoup de sols,  et qui a recouvert des toits et des sols carrelés depuis des siècles.  La durabilité de chacune de ces matières clés a assuré la viabilité durable des bâtiments – dont certains ont à présent des parties datant de plus de mille ans, et pour un très long moment encore !