Campagne de toute beauté

Relief vallonné, traversée par des rivières et des ruisseaux, largement basée sur la géologie des calcaires et bénie d’un climat tempéré chaud de soleil et étrangement de fortes averses aussi, tout cela en fait une étonnante campagne.  Au sud de la vallée de la Dordogne, la topographie est légèrement ondulée, tandis que la culture la plus répandue est la vigne, il y a aussi une bonne quantité de tournesols, le maïs et l’élevage parmi les nombreux taillis et bois.  L’architecture médiévale abonde, et les propriétés sont construites à partir du calcaire local de couleur pâle.

Plus au sud (par exemple autour de Lauzun et Miramont-de-Guyenne), les tournesols et les maïs sont plus abondants.  Il y a un changement notable dans l’architecture, le matériel de construction utilisé est celui de nos anciens, le grès.

Les communautés plus au nord de la Dordogne ont tendance à être moins nombreuses et plus espacées, elles sont en grande partie boisées avec des petites clairières de pâturages pour leur bétail.

À l’ouest en direction de Bordeaux, la terre est de moins en moins boisée, avec les vignes qui prennent un grand pourcentage des terres.